Home » Edna, Françoise Coriat, French

Lorsque tu pleures

23 May 2010 1,870 views No Comment

Traduits par Françoise Coriat

Lorsque tu pleures, gémit le vent
et le passant ami, chargé de lourds paniers,
sent tout son être vaciller.
Lorsque tu pleures du fond du cœur,
par vagues se répand ta douleur
et tout ému s’attarde le passant.
Lorsque tu pleures, tes larmes sont toute la mer.
Lorsque tu pleures,
le monde entier prête l’oreille.

Lorsque tu pleures,
peut-être à travers toi sont-ce d’autres qui pleurent ?
Peut-être tes bien-aimés ?
Peut-être,
du fond de leurs tombeaux,
de très lointains ancêtres ?
Lorsque tu pleures,
peut-être un jeune homme exilé
dans une tombe au loin ?
Lorsque tu pleures,
peut-être un orphelin
aux parents tout glacés ?
Lorsque tu pleures,
peut-être un monde détruit
d’où la lumière s’est retirée ?
Lorsque tu pleures,
peut-être est-ce Dieu
Seul et Abandonné ?…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.